• fr
  • en
  • es

SÉCURISER LA RATION LORS DES CHANGEMENTS DE SILO

A l’automne, l’ouverture d’un nouveau silo est souvent synonyme de risque de perte de production et de diminution de la matière utile produite. La qualité de l’ensilage de maïs, plus ou moins riche en amidon, fibres, sucres, peut en être la cause. En effet, les changements de qualité des fourrages ont un impact non négligeable sur l’équilibre de la ration et entrainent une perturbation de la flore bactérienne dans le rumen.

Variation des teneurs en NDF* et amidon

Il est important de réévaluer les paramètres globaux de la ration. Plus précisément, dès lors que la teneur en amidon de la ration dépasse 20% de la matière sèche (MS), que la teneur en NDF* des fourrages est en dessous de 30% MS, et que la teneur en NDF* de la ration totale est en dessous 35% MS, le risque d’acidose augmente.

Trois semaines pour s’adapter

La flore ruminale, permettant la fermentation et la digestion de la ration, s’adapte continuellement au substrat arrivant dans le rumen. Si son temps d’adaptation dépend des changements qui ont lieu au sein de la ration, on estime généralement à 3 semaines le temps de la transition lors d’un changement important.

*NDF : Neutral Detergent Fiber

Sécuriser le pH ruminal

La variation des teneurs en amidon et NDF ainsi que la perturbation de la flore bactérienne entrainent des fluctuations du pH ruminal. Ceci diminue l’efficacité alimentaire et favorise l’apparition de l’acidose subclinique. Il est donc important de sécuriser la ration en apportant notamment une solution tampon ou alcalinisante. S’il est recommandé d’ajouter du bicarbonate de sodium à raison de 250g/vache/jour, d’autres solutions existent. pHix-up grâce à son action unique et puissante permet : une augmentation rapide et un maintien durable du pH du rumen.

Sécuriser les vaches laitières en été

La gestion du stress thermique est un point clé en élevage. Pendant cette période il est nécessaire d’apporter une complémentation adéquate en macro-éléments tels que le potassium (K), le sodium (Na) et le magnésium (Mg). Il est également essentiel de protéger l’environnement ruminal en réduisant les fluctuations de pH.

Les vaches laitières sont sensibles aux hautes températures, d’autant plus lorsque l’humidité relative est élevée. Le stress thermique est évalué avec l’indice THI (Temperature Humidity Index). Cet indice prend en compte la température mais aussi le niveau d’humidité relative de l’air, qui accentue l’effet de la chaleur.

L’adaptation de la complémentation minérale vise à :

  • Compenser les pertes en électrolytes (K, Na) liées à la transpiration
  • Maintenir un pH ruminal stable
  • Rééquilibrer l’apport K/Mg

 

 

L’ajout de bicarbonate de sodium n’est pas la seule option

Son apport dans la ration est une pratique bien connue. Néanmoins, pour posséder un pouvoir tampon élevé, la dose apportée doit être haute (≥ 250g/vache/jour). De plus, l’effet sur l’ingestion et la production laitière lié à l’apport supplémentaire en sodium peut être généré par un apport en sel (NaCl), solution plus avantageuse économiquement.

Les recommandations en période de stress important peuvent ainsi être obtenues en ajoutant par exemple à la ration : du carbonate de potassium, pHix-up et du sel. En effet, pHix-up à 85g/vache/jour présente une capacité de neutralisation supérieure à 250g de bicarbonate de sodium et un apport de Mg supérieur à 40g de MgO à 51%. Un niveau élevé de Mg2+ (nécessaire pour rééquilibrer le rapport K/Mg) de la ration permet d’activer les précurseurs de la synthèse d’acide gras dans la mamelle, et ainsi maintenir le taux de matière grasse du lait.

Sécuriser la mise à l’herbe des vaches laitières avec pHix-up

Au printemps, la mise à l’herbe est souvent synonyme de perte de production chez les vaches laitières. La tétanie d’herbage en est peut-être la cause. La maladie provoque une diminution de l’appétit, de la production laitière et du taux butyreux du lait. En cause : un manque de magnésium souvent associé à une baisse de pH ruminal.

 

Au pâturage : attention à la tétanie d’herbage

Au printemps, l’herbe jeune au pâturage est riche en azote soluble et glucides fermentescibles, pauvre en cellulose, et le rapport magnésium sur potassium (Mg2+/K+) est faible. Conséquence, l’absorption intra-ruminale du magnésium baisse. C’est la tétanie d’herbage. La maladie présente un risque élevé pour les vaches laitières durant les deux premiers mois de lactation. Les animaux sortent, en effet, d’une longue période en stabulation et subissent une perte de poids suite au vêlage.

Plusieurs facteurs de stress se cumulent  : 

une faible ingestion et des températures basses peuvent déclencher une importante décharge d’adrénaline. Celle-ci entraîne une action lipolytique rapide avec une soudaine mobilisation des réserves lipidiques, et une diminution de la concentration en magnésium du plasma sanguin, causant la tétanie d’herbage. Cette maladie est caractérisée par des troubles neuromusculaires et digestifs, accompagnés d’une baisse de l’ingestion et de la production laitière. Dans les cas les plus graves, l’animal peut mourir.

Des études montrent l’effet positif de pHix-up

Pour réduire le risque, les ruminants ont besoin d’un apport accru de magnésium soluble dans le rumen. Le magnésium présent dans pHix-up, à raison de 48,5 % est  hautement soluble. Le produit est une bonne source de Mg2+ pour  les ruminants durant la période à risque de tétanie d’herbage. Avec une capacité de neutralisation d’acides de 39,0 meq/g, pHix-up  est parfaitement adapté pour une consommation d’acides rapide et durable. La persistance de 97 % de l’effet du produit après 6 heures in vitro apportant une protection complète pour les vaches laitières.

L’effet positif de pHix-up sur le pH ruminal a été démontré lors d’essais incluant plus de 10 000 vaches laitières dans le monde entier. La production laitière et de la matière grasse totale progresse également avec pHix-up. En moyenne, l’ECM (Energy Corrected Milk) et la matière grasse totale ont été augmentés (p < 0,001) de 1,2 kg et 50 g par vache et par jour.

Revenir à la page Phix-Up